JP Blog - шаблон joomla Окна

Béjaïa Film Laboratoire 2016

Évaluer cet élément
(3 Votes)

Pour cette 2ème édition, nous avons reçu une cinquantaine de candidatures pour la bourse d'aide à l'écriture " les Ateliers Sauvages Hafid Tamzali", et celle d'aide à la finition Le prix "Mouny Berrah"  4 projets dans chaque catégorie ont était séléctionés par la comission de lecture indépendante composée de : Samir Ardjoum, critique de cinéma, Sihem Sidaoui, écrivaine, Nadia Meflah,critique de Cinéma et Jaber Debzi, Producteur. les 8 porteurs de projets seront invités a Béjaia afin de pitcher leurs projets devant deux jurys composés de : Wasslya Tamzali (Algérie), Jean pierre Morillon (France), Djalila Kadi-Hanifi(Algérie), Amina Bédjaoui Haddad(Algérie), Saad Chakali(Maroc) et Ikbal Zalila(Tunisie). 

 
les 4 projets "ecriture" retenus sont :
 
MAYDOUM HAL  / Nadia Chouieb / Algérie
Documentaire
"Hemmi et Nora sont nés et vivent dans une oasis du Sud-Ouest algérien avec leurs quatre enfants. Leur vie quotidienne, tumultueuse à certains moments, simple et apaisée à d'autres, se juxtapose à celle du Sahara, majestueux, et mystérieux. Leur vie, avec ses joies et ses peines, ses rites et ses cycles, laisse son empreinte dans le Sahara. Avant d'être elle-même emportée par la puissance du désert, sa rage et sa paix."
 
 
Techniquement Dur / Abdelghani Raoui / Algérie
Fiction
Dans une ville monstrueuse, pourtant quadrillée par une police omniprésente, un jeune couple subit une violente agression au cours de laquelle ils sont douloureusement humiliés. Lâchement, le mari ne réagit pas. Blessé dans son orgueil, et voyant son couple se disloquer suite à son inaction pendant l’humiliante agression, il décide de se venger histoire de se réparer et réparer les choses, mais rien ne se passera comme prévu…
 

Complexe touristique/ Bahia feggoune / Algérie
Documentaire
vestige d’une certaine époque, Zeralda a gardé ce nom. Aujourd’hui de ses plages, bungalows, hôtels, court de tennis, club équestre, bars…etc reste un vaste espace, un peu en ruines, un peu retapé, vivant, parfois glauque, où gens et univers cohabitent, se côtoient mais ne se rencontrent jamais. Tel un poème tragique, esthétique et poésie se mêlent dans ce lieu de désolation où tout est déchirant de beauté.

El Meziane / Zammouri Saber / Tunisie
Documentaire
“Al­Mezyan” est un essai sur la complexité d’une région à travers le portrait d’un homme. Se déroulant à Beirut, spécifiquement à “Hamra”, où cet homme vit et travaille. En le suivant, nous découvrirons un parcours lancé, à travers une simple excursion d’Alep à Beyrouth à la fin des années 80 et dans lequel nous y développerons le parallèle entre les complications se tenant en Syrie et au Liban.
 
les 4 projets "finition" retenus sont :

Hada Makan de Sabrina Draoui - Algérie 
Documentaire
C’est l’histoire d’un cycle : De la pierre vers un devenir pierre. Dans lequel des jeunes tailleurs de pierre algériens n’ont qu’une ambition : respirer. Respirer le droit au devenir, le droit au rêve, le droit au travail et le droit à l’oxygène, dussent-ils en mourir.
 
MADALENA d'Awatef Ridene -Tunisie 
Documentaire
Après la mort de Sa mère ,Awatef ,la nièce de sa nièce ,41ans a découvert l’histoire de Maddalena ,un secret inconnu par les jeunes de cette famille.Maddalena c’est la grand-mère de sa grand-mère «  Zoubida » ,d’origine italienne, de Genova. Maddalena a aimé et epousé un homme arabe,tunisien, musulmane ,de kelibia . Elle a beaucoup sacrifié pour lui, et pour ses 4enfants.
 
 
DRIFA ET LA BALEINE SOLITAIRE de Drifa Mezenner - Algérie 
Documentaire
“ Drifa et la baleine solitaire” est un voyage introspectif à travers lequel ; Drifa, la réalisatrice, explore sa vie, en tant que femme célibataire , la trentaine avancée, en Algérie aujourd’hui, à travers son quotidien, sa famille et ses personnages.
 
 
MINEURS de Ouahib Mortadai - Maroc 
Documentaire
D’abord il y a eu cette fermeture brutale des charbonnages du Maroc en 2001. Dans la Province minière de Jerada, dans la steppe du Maroc oriental à la frontière Algérienne, le premier Mai il n’y a plus que les vents du sud qui défilent. Le vent chergui’rase le sol à l’horizontal.. Les automobilistes se disputent leurs bidons d’essence à la pompe SHEL. Les mineurs suivent les mêmes chemins que par le passé de la mine. De plus en plus nombreux, Ils sont devenus clandestins sur leur propre terre, sans titres ni matricules. Aujourd’hui les plus jeunes ont douze ans et à double titre, ils nous racontent leur destin cadenassé dans ces villes minières ou ceux qui y rentrent sont perdus et ceux qui s’en sortent sont de nouveaux nés.
Dernière modification le lundi, 22 août 2016 19:46

Copyright © 2015 Project'heurts - Powered by RosalCom.com